Gagnez 10 € de crédit Campspace ! En savoir plus
Comment bien choisir son matériel de randonnée ?

Comment bien choisir son matériel de randonnée ?

Vous partez en randonnée ? Dans ce cas, avoir un bon matériel de randonnée est sans doute le plus important. Dans cet article, vous découvrirez tout ce dont vous avez besoin pour assembler le kit parfait de matériel de randonnée.

Comment bien choisir son matériel de randonnée ?

Je m’appelle Rick et je travaille avec Campspace. J’écris des articles sur pleins de sujets différents, notamment la randonnée. J’ai voyagé à bord de mon camping-car pendant deux ans et entre-temps, j’ai créé une entreprise outdoor à travers laquelle je montre aux gens comment expérimenter le plaisir, l’aventure et les nombreux autres bienfaits de la randonnée. Dans cet article, vous saurez tout sur le matériel de randonnée : du meilleur pantalon pour marcher à la tente à prendre pour une randonnée de plusieurs jours. J’aborderai les éléments suivants :

hiking gear

Quel matériel de randonnée porter ?

Il n’y a pas de mode d’emploi précis en ce qui concerne les vêtements de randonnée. Il s’agit avant tout de porter quelque chose dans lequel vous vous sentez à l’aise. Cependant, il y a quelques éléments auxquels vous devriez prêter attention. Lorsque de grandes différences de température sont attendues, il est conseillé de porter plusieurs couches. Se protéger du soleil lors de la randonnée est aussi très important, avec des vêtements résistants aux UV et de la crème solaire par exemple.

Pantalons de randonnée

Concernant les shorts de randonnée, c’est en fait relativement simple. Assurez-vous juste que vous êtes à l’aise dans votre pantalon de randonnée et qu’il est à votre taille. Si vous êtes en plein été et qu’il fait chaud, il est judicieux de porter des shorts. Cependant, gardez à l’esprit que les shorts permettent moins de protection contre les insectes et la broussaille. Un pantalon transformable avec fermetures éclair est ainsi une très bonne option si vous prévoyez de faire de la randonnée pendant plusieurs jours. De cette manière, vous pouvez porter un pantalon long le matin, puis le raccourcir quand il fait plus chaud.

hiking gear
Copyright: © Marleen Frencken

Vêtements d’extérieur

En montagne ainsi que sur les sentiers, vous allez vouloir porter plusieurs couches, notamment car vous aurez affaire à d’énormes différences de température. 3 couches seront sûrement nécessaires, avec une doudoune le matin et juste un T-shirt l’après-midi. Je vous conseille de prendre un T-shirt à manches longues (j’utilise d’ailleurs mon T-shirt thermique Merinos pour ça) car cela évite de devoir appliquer de la crème solaire. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de coton dans la composition. Puis munissez-vous d’une veste légère, polaire ou synthétique, et d’une doudoune. Vous pouvez aussi opter pour un imperméable supplémentaire en cas de risque de mauvais temps.

Je ne prends toujours que deux ensembles dans mon kit de randonnée. L’un est ma tenue de randonnée et l’autre est une tenue pour les moments de repos que j’utilise dans un refuge de montagne ou dans la tente par exemple. Personnellement, je ne prends pas de pyjama, car j’utilise mes vêtements thermiques pour dormir s’il fait froid.

Vêtements de rechange

Je prends toujours deux paires de chaussettes avec moi quand je pars marcher plusieurs jours. Comme ça, si vos pieds sont mouillés, vous n’avez qu’à enfiler la paire de chaussettes sèche. Je porte aussi toujours un cache-cou, qui est l’équivalent d’une écharpe très fine. L’avantage est que ça me permet également d’être protégé contre les rayons UV. Enfin, je porte très souvent un chapeau, mais vous pouvez tout aussi prendre une casquette. Une fois de plus, essayez de minimiser la quantité de votre matériel de randonnée, ne vous surchargez pas.

hiking gear
Copyright: © Marleen Frencken

Quel sac à dos choisir ?

Le sac à dos est un élément essentiel de votre matériel de randonnée. Lors du choix d’un sac à dos, il y a trois questions à se poser : Allez-vous camper ? Allez-vous dormir dans un logement ? Quel est l’objet de votre randonnée ? Si vous campez, votre sac à dos devra nécessairement être plus grand. Mieux vaut prendre un sac à dos assez grand pour une tente et du matériel de couchage. Si vous êtes logé(e), le tout peut être un peu plus compact. Vous n’aurez alors besoin que de vêtements et peut-être d’un peu de confort et de divertissement. L’objet de votre randonnée détermine également le type de sac à dos dont vous avez besoin. Combien de temps allez-vous voyager ? Allez-vous parcourir beaucoup de kilomètres ou seulement vous promener par ci par là ? Voici une liste de sacs à dos qui vous aidera certainement :

Sac à dos léger

Si vos bagages sont ultra légers mais que vous partez en camping, choisissez un sac à dos léger. Il est conçu de manière très minimaliste et ce en matériau léger. J’ai déjà écrit un article concernant ce sac à dos sur mon blog. Si vous lisez le néerlandais, jetez-y un coup d’œil !

Sac à dos +/- 30 litres

Un sac de 30 litres est généralement considéré comme le sac à dos parfait pour un voyage en refuge ou si vous faites vos arrêts dans des hébergements. Vous pouvez y mettre un ensemble de vêtements supplémentaires et vous pouvez prendre avec vous des affaires pour vous divertir une fois au logement. En plus, vous aurez encore assez d’espace pour la nourriture et les boissons.

Sac à dos +/- 50 litres

Cette taille de sac à dos convient à merveille pour un trekking. Il est assez grand pour tout votre matériel de couchage, une tente pour une personne et votre nourriture pour la route. Dans ce cas-ci, ne prenez pas de choses trop lourdes, optez pour du matériel de camping léger.

Sac à dos 60 litres et +

Je ne recommande pas de porter un sac à dos de 60 litres ou plus, bien que la plupart des randonneurs optent pour cette option. Vous prendrez des affaires juste histoire de remplir votre sac à dos, alors qu’elles ne sont finalement pas du tout nécessaires. Si le but est d’installer un joli campement en pleine nature (pour lequel vous aurez besoin de plus de matériel), un sac à dos de plus de 60 litres peut alors être une bonne alternative.

Le plus important en fin de compte, c’est que le sac soit confortable et s’adapte à votre taille et poids. Vous vous imaginez bien qu’une personne fine et de petite taille a besoin d’une forme nettement différente de celle d’une personne grande à la carrure imposante. Un sac de plus de 65 litres sera plus difficile à transporter pour quelqu’un qui mesure 1m55 et pèse 50 kilos que pour quelqu’un de plus grand et qui pèse plus. Le sac sera alors trop long, trop large, et surtout trop lourd pour être porté confortablement sur une longue distance. Rassurez-vous, même si cela reste un peu plus difficile, il est tout à fait possible de trouver de si grands sacs pour des carrures plus petites. Bien entendu, cela est spécifique à chaque personne et il n’y a pas de règles précises et établies, mais il est toujours bon de rester réaliste.

Dans les magasins, vous trouverez des modèles spécifiques aux hommes et aux femmes, et vous trouverez également différentes tailles pour le même sac. Cela a à voir avec la longueur et la largeur du dos du sac. Heureusement, la longueur peut être ajustée dans de nombreux cas, mais moins en ce qui concerne la largeur. Si un sac est trop étroit ou trop large, il appuie sur vos épaules et vous force à vous mettre dans une position inconfortable, et le poids du sac n’est pas correctement réparti. Assurez-vous donc d’essayer le sac en magasin. Ils ont parfois des sacs avec poids pour vous aider à avoir une meilleure idée. Cela vous permettra d’entamer votre randonnée le plus confortablement possible, car le sac représente l’une des pièces les plus importantes de votre matériel de randonnée.

Quel équipement prendre pour le camping lors d’une randonnée ?

Vous envisagez de faire du camping ? Cela n’a rien à voir avec une nuit dans un refuge. Lorsque vous campez, il faut penser au matériel de camping à emmener. J’ai donc répertorié l’équipement dont vous aurez besoin lors d’un séjour en camping.

Tente

Une tente légère est la solution quand vous partez en voyage durant plusieurs jours. Il existe un large éventail de choix. Vous avez par exemple la MSR Hubba Hubba NX, très appréciée des randonneurs pour sa légèreté, sa facilité de montage et son volume compact. Vous pouvez aussi opter pour une tente Z-packs, encore plus légère que sa cousine. Une tente faisait moins de trois kilos est hautement recommandée lors d’une randonnée.

Matelas / Tapis de sol

Il existe plusieurs types et tailles concernant les matelas et tapis de sol. Tout le monde ne dort pas de la même manière, alors certains s’offrent plus de confort tandis que d’autres optent pour un poids moindre. La taille de l’emballage et le volume du matelas varient, eux aussi, considérablement. Si vous partez en hiver, faites attention à la valeur R, qui vous indique l’isolation d’un matelas quand vous vous allongez dessus. Mieux vaut éviter de passer une nuit sur une surface glaciale, donc optez pour une valeur R plus élevée en hiver. Les tapis pneumatiques sont généralement plus légers que les tapis en mousse, mais nécessitent la plupart du temps une pompe ou un sac de pompe séparé et ont une valeur d’isolation plus faible. Les tapis gonflables peuvent être conservés en taille réduite plus facilement, tout en restant épais et confortables pour la nuit. Mais ils sont généralement plus fragiles. Faites alors attention à la surface sur laquelle vous posez votre matelas. J’utilise le Therm-a-rest NeoAir X-lite pour presque chacune de mes randonnées. Super léger et petit, à prendre partout avec vous !

Sac de couchage

Prendre le bon sac de couchage est essentiel pour une randonnée agréable. Lors du choix d’un sac de couchage, il faut choisir la bonne température de confort. Une femme aura besoin d’une température 5 degrés supérieure à celle d’un homme, vous devriez donc en tenir compte. Vous avez le choix entre un sac de couchage momie ou un sac de couchage sous forme de couette. Les sacs de couchage momies ont tendance à tenir plus chaud et sont plus petits. Mais pour celles et ceux qui bougent pendant la nuit, un modèle carré sera plus confortable. Vous avez le choix entre différents matériaux, tels que le duvet, le synthétique ou encore le coton. Il ne s’agit pas seulement de savoir dans quoi vous vous sentez le plus à l’aise, car ces matériaux présentent des propriétés très différentes. Le duvet retient la chaleur mieux et plus longtemps et s’aère bien. Le synthétique est généralement moins cher, mais ne retient pas la chaleur et ne s’aère pas aussi bien. Le coton est le matériau le plus aérien et agréable sur la peau, mais il est aussi plus lourd, volumineux et peu adapté aux basses températures.

Matériel de cuisine

Mon Jetboil est mon meilleur ami lorsque je pars en randonnée de plusieurs jours. Un Jetboil fonctionne sur un petit réservoir de gaz et peut faire bouillir de l’eau en un rien de temps. C’est un système d’autant plus très compact et léger que vous pouvez facilement transporter dans votre sac à dos. Il existe également la variante Primus, très similaire au Jetboil. Aussi, je conseille des aliments légers comme des aliments secs, car beaucoup moins lourd et idéal combiné avec un brûleur à gaz comme le Jetboil.

hiking gear
Photo by BvdPhotography

Matériel de randonnée : les chaussures

Si la chaussure te va, porte-la. Même si tous les sentiers sont différents ; vous devrez donc parfois vous munir de chaussures adaptées au sol. Dans les hauteurs des Alpes, vous aurez besoin de chaussures bien différentes de celles utilisées lors de vos randonnées aux Pays-Bas. Des catégories ont été conçues afin d’indiquer la différence entre les chaussures. Je ne suis personnellement pas convaincu par ces catégories, je parle donc toujours de ces trois types différents : randonnée/trail, haute montagne et alpinisme.

Chaussures de randonnée/trail

Lors d’une marche sur terrain plat comme aux Pays-Bas, vous n’aurez pas forcément besoin de chaussures de marche montantes. Le sentier est généralement pavé et il y a donc peu de risque de se fouler la cheville. A mon avis, des chaussures de marche basses ou de trail running conviennent parfaitement pour un parcours classique.

Chaussures de haute montagne

Et pourquoi pas partir courir en haute montagne ? C’est là qu’interviennent les chaussures de haute montagne (catégorie B ou C). Ce sont des chaussures montantes jusqu’à la cheville, ce qui évite les cailloux qui se faufilent dans vos chaussures et ce qui permet plus de soutien pour vos chevilles. Si vous courez souvent et que vous avez des chevilles solides, alors vous pouvez à mon avis aussi opter pour des chaussures de trail running. Les catégories B et C offrent des semelles de plus en plus rigides, de sorte que l’on sente moins les bosses et le sol rocailleux à travers celles-ci. Pour la majorité des gens, une semelle rigide et robuste signifie une meilleure endurance sur un terrain accidenté.

Chaussures d’alpinisme

Peut-être n’avez-vous jamais vu ces chaussures auparavant. La semelle de ces chaussures est quasiment incassable et impliable. Elles sont utilisées en haute montagne sur les glaciers. Elles sont faites pour la marche et certainement pas pour la randonnée. En effet, la semelle rigide ne permet pas à votre pied de se dérouler, ce qui entraîne une douleur au niveau des genoux et des pieds lorsque vous marchez sur des surfaces normales. Ce n’est donc que si vous partez faire une expédition en haute altitude qu’il faudra penser aux chaussures d’alpinisme.

Copyright: © Marleen Frencken

Matériel de randonnée : appareils électroniques

Pendant une randonnée, je prends toujours le temps de me détendre et de décrocher de mon téléphone pour profiter de la nature en mode déconnexion. Pourtant, de temps en temps, nous voulons tous faire savoir aux gens restés à la maison que tout va bien. Et nous devons évidemment être capable de nous orienter, un GPS sera donc indispensable dans votre matériel de randonnée.

Batterie portable

Une batterie portable est l’outil quasi essentiel quand vous partez en randonnée de plusieurs jours. Si par exemple, vous vous enfoncez dans l’arrière-pays suédois, ne vous attendez pas à trouver un café où recharger votre téléphone. Selon le nombre de jours pendant lesquels vous vivrez sans électricité, vous choisirez une batterie portable plus ou moins grande. Avec ma batterie portable de +10 000 mAh, je peux recharger mon téléphone à peu près 4 fois.

Téléphone portable

Et oui, nous vivons à une époque où il est difficile de se passer de nos téléphones. Et bien que j’appelle à moins d’utilisation du téléphone sur les sentiers, je plaide coupable pour l’emporter avec moi dans mon matériel de randonnée. C’est toujours sympa de pouvoir prendre quelques photos, occasionnellement. Et surtout, n’oubliez pas de prendre un câble avec vous. C’est quand même embêtant quand on a la batterie portable, mais pas le câble !

GPS (ou géolocalisation)

Alors qu’il est possible d’utiliser son téléphone pour s’orienter, vous pouvez aussi utiliser un système GPS. Il s’agit d’un système de navigation ayant une meilleure réception qu’un téléphone ordinaire. C’est pourquoi on voit souvent des GPS (comme un Garmin par exemple) utilisés sur des parcours comme le Pacific Crest Trail aux États-Unis. Ils permettent d’envoyer des SMS via une connexion satellite, et ce même dans des zones très reculées.

En savoir plus sur la randonnée et le matériel de randonnée

Si vous souhaitez partir en randonnée, il est important de bien réfléchir à ce que vous allez prendre avec vous. A titre d’exemple, je prenais beaucoup trop de livres avec moi et j’entassais inutilement. Trouver le matériel de randonnée parfait a été un processus que j’ai adoré. Avec le recul, j’ai fait des erreurs, mais il n’y a pas de fumée sans feu. Vous souhaitez en savoir plus sur la randonnée ? Alors jetez un œil à www.ikwikhiken.nl ou suivez mon compte Instagram : @ik.wil.hiken

Trouvez votre séjour durable

Jusqu'à 95% de réduction de CO2 quand vous réservez un séjour avec Campspace En savoir plus